Cas d’école : Comment une superbe idée ne donne pas le résultat attendu

Voilà une initiative excellente pour le prochain salon MD Expo / e-Retail : l’appli mobile du salon sur iphone et androïd

Appli iphone MD Expo

Malheureusement, le service communication n’est pas sorti de son cadre (lire cet article sur le sujet)

L’erreur commise : la communication par email se contente de communiquer l’info. Il n’y a aucun lien. C’est un cul de sac.
Or l’email est un puissant outil, une porte d’entrée pour :
– s’engager dans une conversation,
– créer du trafic sur un site,
– télécharger une appli.

Un lien est le minimum à faire figurer pour transformer une communication en succès.

Pour faire un email gagnant, il y a 2 questions à se poser :
– le quoi ?
– le pourquoi ?

Le quoi : Que voulez vous faire passer comme message qui va déclencher  une action de la part de votre destinataire. (Objectif + call to action)
Le pourquoi, : pourquoi votre destinataire va t il faire l’action que vous attendez de sa part et qui va vous faire gagner. (atteinte de l’objectif)

Dans le cas de cette communication pour MD Expo / eRetail, je pourrais répondre :
– le quoi : télécharger l’appli dédiée au salon
– le pourquoi : pour préparer sa visite et avoir sous la main toutes les infos
Je rajoute le comment (le call to action) qui fait le lien entre le quoi et le pourquoi : un lien pour telecharger directement l’appli.

Sachant que je peux lire l’email sur mon iPhone et donc télécharger directement l’appli.

Vous savez le pire ? Le lien existe sur le site.

En fait non, ils sont graves !!! (je découvre en live avec vous)
Quelle méconnaissance des us et coutumes des utilisateurs de mobile.

La page ne renvoie même pas sur l’appstore. J’accède à une page de pub !!!
Sur laquelle il n’y a aucun lien pour accéder au téléchargement. Disponible sur l’appstore, oui c’est un fait, et démerdez vous pour y aller !

Un peu d’empathie, de vision user centric ne ferait pas de mal pour comprendre les consommateurs et leur faciliter la vie.

A moins que l’objectif soit d’investir en communication, dans des développements mobiles et de surtout ne pas les rentabiliser.

Vous en pensez quoi ?

7 thoughts on “Cas d’école : Comment une superbe idée ne donne pas le résultat attendu

  1. Philippe KHATTOU

    Ça sent l’emailing fait à la va-vite ! Tu noteras au passage les fautes d’orthographe !
    Sinon, en page d’accueil du site MD Expo, on peut lire « Et si on faisait du Marketing » … 🙂

    Reply
    1. Anonyme

      Oui tu as absolument raison. J’ai pas voulu utiliser l’argument. Merci de l’avoir fait pour moi.
      C4est un métier aussi

      Reply
  2. yo_golo

    Ca sent le job de stagiaire parce que la marque n’a pas encore compris que communiquer sur le web, c’est devenu un métier avec une rigueur. Pour être en liaison avec de nombreuses marques et sites web majeurs dans le cadre de mon travail, je suis (trop) souvent confronté à l’amateurisme de mes interlocuteurs sur la gestion de la com.

    Reply
  3. Morgane Pruvot

    Merci d’avoir relevé Bruno : l’email vient de repartir avec l’intégration du lien pour télécharger l’appli.
    A bientôt sur le salon 🙂

    Reply
    1. Anonyme

      Bonjour Morgane.
      Merci d’avoir pris la parole sur le blog.
      J’espère que vous n’allez pas renvoyer l’email à toute la base sans une explication !

      Vous devriez aussi modifier le lien sur votre page d’accueil. Rendez service à vos « clients » en leur simplifiant la vie. Et oui, nous sommes feignants.

      Je suis franchement surpris que personne ne vous a remonté cette information avant.

      Bruno

      Reply
  4. Antoine Leven

    dans le meme registre….le lien « me suivre » [sur twitter] – qui apparait pour les visiteurs en sa provenance – renvoi a l’URL generic de twitter et non a celle de votre compte!

    Reply
  5. Remy

    Une des raisons principale pour ce type d’erreurs est souvent le manque de planification des clients pour des actions dont les CTA ne sont pas bien construits.
    Nous faisons dans l’agence plusieurs millions d’e-mail par an dans plus de 30 pays et l’amateurisme des donneurs d’ordre est patent…et les timings short…. Mais c’est pour cela que les agences digitales existent, non ? C’est donc à nous, agences de les centrer et d’utiliser nos best-practices.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.