Le responsive design email n’est pas la bonne réponse

On va finir l’année sur une reflexion liée à une évolution technique, le Responsive Design et comportementale, la mobilité croissante des consonautes.
C’est en lisant un article sur le blog de Lyris « Email Inspiration: Six Great Responsive Email Designs » et précisément avec la représentation visuelle d’un email responsive design sur un iphone.

Le responsive design permet de développer un site internet qui s’adaptera automatiquement à l’appareil de lecture (Macbook, iPad ou iPhone – oui je ne me suis toujours pas soigné de mon addiction, et 2013 sera encore plus addictif à la Pomme). Cette notion de responsive design s’applique aujourd’hui à l’email. Et c’est là que, à mon avis, on se trompe dans la volonté d’améliorer l’expérience utilisateur.

Les 6 exemples qui illustrent l’article sont révélateurs. Ce n’est pas l’email qui s’adapte, c’est l’iPhone qui est adaté au format de l’email et ce n’est pas du tout la même chose.

Quand lisons nous nos emails sur iPhone ou smartphone ?

Très souvent en mobilité, en déplacement. Le degré d’attention et la disponibilité sont alors extremement limité au strict minimum : scanner le contenu de sa messagerie pour supprimer les emails inutiles, lire les plus importants à condition qu’ils soient succincts et concentrés sur l’essentiel.
Quand au call-to-action, il doit lui aussi tenir compte de l’instant de lecture.

Conclusion en forme de réflexion

Ce n’est pas TOUT le message qu’il faut adapter, c’est le contenu et le call-to-action.

Vous pensez vraiment pouvoir acheter un billet pour un voyage au moment de lire ce longgggg email ?

Vous pensez vraiment que vous allez télécharger le livre blanc gratuit sur votre iPhone ? Surtout qu’il va vous falloir remplir un formulaire et l’enregistrer sur votre iPhone (mort de rire).

Le responsive design email telle qu’il est présenté est une mauvaise réponse apportée à l’email marketing.
Pourquoi ne pas proposer un objectif du message en fonction de l’outil de lecture ? Comme par exemple détecter la lecture sur mobile et afficher un message de 10 mots max avec un call to action de renvoi du message. Ou dans le cas d’un retailer, proposer de trouver le magasin le plus proche, …
Il m’arrive très souvent quand je suis dans ce cas là de m’envoyer à moi même le lien d’un article par email. Que je pourrai lire au bureau sur mon Mac.

Quelles sont vos réactions à la réception de tel email inadapté à la mobilité ?
Quelle serait la fonctionnalité qui vous rendrait service à ce moment là ?

PS : passez d’excellente fêtes de fin d’année. Rechargez vos batteries, on se retrouve début 2013 pour une année à vivre à fond.