Duplicate content : pillage de contenu ou bénéfice pour l’auteur ?

Evidement mon titre est complètement con, c’est fait expres. La réponse est dans la question : pillage de contenu est forcément la bonne réponse. Et la mauvaise pratique.
Je vous raconte l’histoire

Tout commence par un post sur mon mur Facebook dont le titre m’interesse particulièrement « 9 internautes sur 10 préparent leurs achats sur Internet ». Vous pensez bien que nous sommes dans le coeur du sujet avec cette stat.
Post Facebook

Je clique et je lis l’article
Je vois que la source est mentionnée : le Journal du Net (JDN)


La copie

 

En fin d’article, un lien m’invite à lire la suite sur le JDN. Donc je clique dessus.

Et j’arrive sur l’original de l’article. Et quand je dis l’original, c’est le terme parfait car tout y est de la première à la dernière lettre

l original

Le contenu dupliqué, c’est bien fortement déconseillé par Google ?
Piller un article aussi ouvertement par une référence comme Offre Média, c’est tout de même étonnant non ?

Prendre un bout d’article ou une capture d’écran du début du post pour ensuite renvoyer lire l’intégralité sur le site original, c’est plus respectueux et certainement mieux analysé et apprécié par Google.
N’étant pas du spécialiste SEO, si vous lecteur vous l’êtes, je vous invite à commenter l’article pour partager votre expertise et au passage améliorer ma connaissance sur le sujet.

4 thoughts on “Duplicate content : pillage de contenu ou bénéfice pour l’auteur ?

  1. Pingback: Duplicate content : pillage de contenu ou b&eac...

  2. Pingback: Duplicate content : pillage de contenu ou b&eac...

  3. LuadeFramboesa

    Blomming parle français!
    Vouz connessaiz Blomming?
    Explorez un Marketplace complet d’objets uniques, des produits artisanaux et des créations de Mode indépendante … maintenant aussi en français! Jetez un oeil et bienvenue au Social Commerce.
    http://www.blomming.com

    Reply
  4. karimbahaji

    Salut Bruno,
    Dans tous les cas le duplicate content (DC) est pénalisant pour le site copieur car Google ne veut pas proposer le même contenu à l’internaute dans la même page de résultats. 
    Partant de ce principe, les filtres anti DC de Google peuvent pénaliser le site jusqu’à -95% de trafic…Google se base sur l’antériorité : le 1er document crawlé par Google est sans doute l’original. 
    Dans le cas présent (plagiat), le site copiant l’info doit produire de la valeur ajoutée aux internautes par rapport aux chiffres clés ou aux graphs copiés tout en le mettant à sa sauce (meta title/description, titre n…, liens), sans se tromper sur la source de l’info pour la forme 🙂
    @ bientot

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.