[Flippant] Facebook a créé un bot pour aider ses employés à survivre aux repas de famille

Un des sujets majeurs en ce moment, c’est de retrouver du sens à sa vie, notamment, et peut-être même surtout, dans son job quotidien.

Actuellement, il ne doit pas être facile pour les collaborateurs de Facebook d’être à l’aise dans leurs baskets. Il faut dire que Facebook prend cher, à juste titre, dans la presse et l’opinion publique. Trump, le Brexit, les fausses informations (fake news), la fuite des données personnelles, le génocide au Myanmar … les sujets à charge ne manquent pas au menu.

Les repas de famille sont chauds. Et l’approche des fêtes va probablement rendre ces moments familiaux encore plus tendus. C’est sans compter sur Zuck qui a la solution :

Afin d’aider ses collaborateurs à répandre la bonne parole, les équipes de relations publiques de Facebook ont développé un robot de discussion (chat bot) baptisé Liam. Il fournit des éléments de langage officiels pour couper court aux sujets polémiques qui pourraient faire irruption entre la poire et le fromage.

Je comprends la démarche, le besoin émane aussi des collaborateurs eux-mêmes qui ont besoin d’arguments pour « justifier » leur job. Cependant, je trouve ça un tantinet #Flippant.

Facebook a créé un bot pour aider ses employés à survivre aux repas de familleFacebook a créé un bot pour aider ses employés à survivre aux repas de famillewww.01net.comLancé à l’occasion de Thanksgiving, un robot conversationnel permet aux salariés de Facebook de répondre aux critiques de leurs proches avec les arguments officiels de l’entreprise.


Pour recevoir en exclusivité FIERE (Flippant, Inspirant, Enthousiasmant, Réfléchir Ensemble) et développer nos conversations humaines, inscris toi ici.
PS : tu as accès aux anciennes éditions pour juger de l’intérêt de t’abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.