[Flippant] Une ex-vice présidente de Google dresse un portrait au vitriol de la Silicon Valley

Ça devient la mode. Un nombre grandissant d’anciens collaborateurs et hauts dirigeants des GAFA semblent revenir à une réalité … plus humaine. Et racontent leur histoire dans un livre.

C’est au tour de Jessica Powell, passée dans différentes entreprises de la Silicon Valley de nous dresser un portrait franchement pas enthousiasmant des maitres du monde digital dont nous ne pourrions pas nous passer en un claquement de doigt. Addiction quand tu nous tiens.

En fait, je comprends à la lecture de l’article qu’ils vivent une extreme dissonance cognitive entre ce qu’ils font (une application, un service) et le pitch inspirationnel de leur promesse.

Exemple avec Badoo, une application de rencontre dans la quelle Jessica a été directrice du marketing : « Le PDG de ma boîte dit que c’est une application créant du lien social, alors que c’est simplement un site pour trouver un coup d’un soir ». Tu vois la dissonance cognitive monstre. Après, on te parle de donner du sens à ton job …

C’est une bonne chose que ces prises de conscience se révèlent au grand public pour ne pas rester émerveiller par la technologie des GAFAM et de la Silicon Valley. Cependant, les coulisses que nous découvrons sont assez noires, compte tenu du pouvoir des ces sociétés. Et ça, c’est #Flippant.

Une ex-vice présidente de Google dresse un portrait au vitriol de la Silicon Valley, La communautéUne ex-vice présidente de Google dresse un portrait au vitriol de la Silicon Valley, La communautébusiness.lesechos.frJessica Powell a dirigé la communication de Google de 2012 à 2017. Elle publie un roman satirique très critique de la « monoculture » hypermasculine des entreprises technologiques.
Les rangs des anciens salariés déçus des entreprises…


Pour recevoir en exclusivité FIERE (Flippant, Inspirant, Enthousiasmant, Réfléchir Ensemble) et développer nos conversations humaines, inscris toi ici.
PS : tu as accès aux anciennes éditions pour juger de l’intérêt de t’abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.