Un email teasing, un email opportuniste, une landing page, une page user-centric et un call-to-action

Bonjour à tous.
Je lance à partir d’aujourd’hui une publication chaque lundi avec 3 à 5 sujets max traités succinctement qui illustrent parfaitement le coeur de philosophie de Consonaute.

Pour améliorer les exemples traités, n’hésitez pas à me signifier si c’est pertinent et utile pour vous en commentaire. Je publie ces informations es espérant vous apporter quelque chose, vous pouvez donc vous exprimer librement.

Premiere fournée : Sony, GoPro, Runkeeper, Meetup et Mailbox

Un email teasing

Sony n’est plus aussi glamour qu’avant. Pour annoncer dans 3 jours « l’arrivée d’un modèle extraordinaire », Sony m’envoie un email d’une banalité extraordinaire. Pour donner un « avant gout d’une nouveauté très spéciale », il faut faire rêver le consommateur. Cet email blanc, vide, sans mise en forme du texte, sans image ne provoque pas l’envie, le désir, l’excitation d’en savoir plus et de ne pas pouvoir vivre ces 3 jours sans dormir.

teasing bof de sony

Une remarque personnelle. J’ai toujours considéré que Sony est l’équivalent d’Apple pour le monde du PC. Une société qui sait designer des produits pour les rendre beaux. Avec cette communication plus que banale voir bas de gamme, j’ai moins ce sentiment.

Un email opportuniste

Un email efficace est un email qui remplit son objectif. Il doit traduire parfaitement la stratégie de l’entreprise et être focalisé sur le call-to-action qui guide son succès.
L’email n’est rien d’autre qu’un chemin qu’emprunte l’utilisateur de sa messagerie à une page web par exemple. Si le message est empreint d’humour et utilise judicieusement une période ou un fait d’actualité (comme MyLittleParis), il a d’autant plus de chance de sortir du lot.
Meetup l’a très bien compris et son email est parfait. C’est la période des bonnes résolutions. Bon, on se fait tous plaisir à se les noter, se les lister pour les oublier dès le 10 janvier.
Meetup le sait et vous propose de vivre autre chose.

email_meetup

Une page user-centric

Etre user-centric, ce pourrait être la baseline de Consonaute. Regardez cette page produit de GoPro. D’ailleurs ce n’est pas une page produit, c’est une page utilisation du produit en situation, c’est à dire une page user-centric. Nuance qui a son importance.
Ce n’est pas je vends un produit et voici ses divers accessoires. Cette page est une présentation de package définis en fonction de votre activité sportive « FIND THE PERFECT GOPRO PACKAGE FOR YOUR ACTIVITY »
Et GoPro reste focus sur son objectif de vente. La rubrique s’appelle shop by activity.

Go_Pro

Une landing page

C’est tellement évident que j’en ai été surpris quand je l’ai vu.
Quand vous travaillez sur un nouveau service méga génial, vous voulez collecter des early adopters ou des beta testeurs, ou même évaluer l’intérêt du marché : vous faites alors une landing page pour collecter une adresse email avec une accroche « soyez les premiers ». C’est vrai quelque soit votre produit d’ailleurs : service internet, site internet, service mobile.

L’inconvénient de l’email, c’est que même si tous les inscrits l’attendent votre service, ils n’ouvriront pas tous l’email au lancement. Alors si vous proposez un futur service mobile, comme une application pour iphone par exemple, collecter pour le bon canal : le téléphone !
Mailbox recueille votre numero de mobile. C’est tellement évident … que si peu le font.
numero de tel pour service sur mobile

Call-to-action email

Pour finir, encore un exemple d’email dont il faut s’inspirer.
Combien de fois recevez vous une newsletter avec beaucoup de contenu, des liens partout et une proposition « dites le à vos amis sur les réseaux sociaux » ?
Plein et soit vous ne savez pas exactement où cliquer, soit vous cliquez et ne revenez pas sur l’email pour explorer les autres liens.

On pourrait presque résumer ça par : Un email = un message = une action

Runkeeper, application mobile et site internet pour centraliser l’activité sportive des coureurs l’a parfaitement intégré dans sa communication. Nul besoin de toujours renvoyer vers son propre site pour effectuer une action. Dans l’exemple ci dessous, les seuls call-to-action sont « je publie sur Twitter » et « je publie sur Facebook ».
Et oui, Runkeeper n’est pas comme ces marques nombrilistes qui renvoient systématiquement sur leur site parce …Oui au fait pourquoi ? C’est pas une stratégie user-centric de renvoyer obligatoirement sur son site.

Runkeeper

PS: ce n’est pas moi qui ait reçu cet email.

Passez une bonne semaine.

8 thoughts on “Un email teasing, un email opportuniste, une landing page, une page user-centric et un call-to-action

  1. matehi

    Je ne partage pas ton point de vue pour le mail de Sony : minimaliste mais épuré … mais seul le consonaute juge : un sondage ?

    Reply
    1. brunofridl

      @matehi Hello Hatime. Epuré ne veut pas dire laid ! Compare avec celui de Meetup qui a quand meme meilleur aspect. Cependant, tu as raison, c’est le consonaute qui juge !

      Reply
  2. Pingback: En vrac, l’emailing cette semaine : Consonaute, Forward, Tumblr, Résolutions 2013, Email Design, Messagerie, … | Badsender - Conseil Emailing & eCRM

  3. Pingback: Un Email Teasing, un Email Opportuniste, une Landing Page, une Page User-Centric et un Call-to-Action | WebZine E-Commerce & E-Marketing - Alexandre Kuhn | Scoop.it

  4. Pingback: Un Email Teasing, un Email Opportuniste, une Landing Page, une Page User-Centric et un Call-to-Action | Technologie ,Referencement et Seo | Scoop.it

  5. Pingback: Un Email Teasing, un Email Opportuniste, une Landing Page, une Page User-Centric et un Call-to-Action | website creation | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.