Consocast : 10 minutes avec Christophe Ginisty pour un coup de gueule salvateur

mikrofon on airJ’ai eu la chance de croiser hier Christophe Ginisty à la soirée Evernote (je reviendrai sur cette soirée plus tard).
Ni une, ni deux, je lui propose une interview pour remettre en avant son excellent coup de gueule « NON, INTERNET NE TUE PAS LES BOITES, CE SONT LES HOMMES QUI LE FONT « ! que j’ai incité très fortement à lire tellement il est utile et nécessaire de mettre les pieds dans le plat pour faire avancer le pays.

Non__Internet_ne_tue_pas_les_boites__ce_sont_les_hommes_qui_le_font__

Christophe est également l’organisateur de LA conférence Reputation War dont la prochaine édition est le 17 janvier 2014. Réservez votre place, c’est une journée qui promet d’être riche en contenus pertinents et utiles.

Place maintenant à l’interview de Christophe
[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/124116432″ params= »color=ff6600&auto_play=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Christophe est présent sur Facebook, LinkedIn, Twitter et Slideshare

3 thoughts on “Consocast : 10 minutes avec Christophe Ginisty pour un coup de gueule salvateur

  1. notmeatall

    tout est faux dans ce qui est dit. La différence entre les 3suisse et la Redoute n’est pas leur positionnement sur internet (la réaction des 2 sociétés était aussi tardive) mais leur structure capitalistique. La différence entre Pinault et Mulliez.. De plus ce ne sont pas les premières entreprises à se ruer sur le media internet qui ont eu le plus de succès cf yahoo vs google. Internet n’a rien changé dans la stratégie des entreprises. L’apparition de nouveaux acteurs sur le marché a un impact limité sur l’ensemble du secteur marchand. Et lire l’échec de la Redoute vs le 3Suisses sans prendre en compte son actionnariat est un non sens, de même que pour la fnac et ausi Surcouf (non cité).

    Reply
  2. BrunoFridlansky

    Bonjour bel(le) inconnu(e)
    Je comprends bien que la structure capitalistique des 2 entreprises est différente et impacte les décisions strategiques. Le coeur du sujet de notre discussion avec Christophe, c’est de dire que les entreprises telle que la Redoute sont « mortes » à cause d’Internet est faux.

    Reply
  3. cginisty

    notmeatall Je ne nie nullement l’actionnaire puisque je dis au contraire que ce sont les hommes qui ont tué les boites, pas le net. Pour le reste de votre commentaire, je persiste à affirmer que l’arrivée d’Internet doit avoir un impact sur la stratégie car, contrairement à ce que vous écrivez, l’apparition de nouveaux acteurs a un impact sur le secteur marchand et je vous invite pour cela à consulter quelques publications de la FEVAD pour vous en convaincre.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.