Leçon de ré-écriture de ses emails de suivi relationnel et commercial

hands on laptopHubSpot propose dans cette présentation une réflexion très pertinente sur notre façon d’écrire nos emails, particulièrement dans le cadre d’un suivi commercial.

J’y ai trouvé une approche à laquelle j’adhère complètement, beaucoup plus user centric et empathique. Et je me suis retrouvé fautif de ne pas assez faire ce qu’ils recommandent.
Certes, vous allez me dire, à la lecture de leurs conseils que leur méthode, « ça prend du temps ». Oui ! c’est plus « long » de prendre soin de personnaliser son email ainsi. Plus long par rapport à un message passe-partout pour vous (me) débarrasser d’une tache qualifiée par la majorité de chiante : relancer un prospect, futur client, partenaire, …

Question : ne vaut il pas mieux prendre le temps de traiter ses contacts correctement plutôt que d’aller chasser sans cesse de la masse ? Elever ses prospects et ses clients avant d’engager une action de masse et impersonnelle pour augmenter son potentiel « théorique » de leads (un peu comme le reach de Facebook si vous voyez ce que je veux dire) ?

Une remarque supplémentaire.
Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, nous sommes submergés de sollicitations impersonnelles pour engager une relation business. Se démarquer avec un mauvais email « follow-up » comme ceux cités en exemple dans le slideshare d’HubSpot ne donnera aucun résultats. Ou si peu.
Les conseils judicieux de Anum Hussain et John Sherer nous seront bien utile pour rédiger nos prochains emails de suivi.



Vous sentez vous concernés par ce discours ? Autant comme rédacteur / expéditeur d’emails que comme destinataire ?

Crédits photo : Fotolia, banque de photos, d’images vectorielles et videos libres de droits

LinkedIn n’est pas une base de données, c’est une base relationnelle

We build RelationshipsJe vous propose un test. Modifiez votre adresse de contact sur votre profil LinkedIn avec une adresse piège. C’est à dire une adresse unique, identifiable et destinée uniquement à votre compte LinkedIn.

Créez une adresse type LinkedIn@gmail.com ou @yahoo.com ou chez n’importe quel fournisseur d’adresse email. Si vous êtes propriétaire de votre nom de domaine, créez en une dédiée linkedin@votredomaine.com. Petite astuce pratique, si vous avez une adresse chez Google (donc gmail), vous pouvez créer autant d’adresses email unique en ajoutant un mot précédé du signe + de la façon suivante : votre adresse email normale monnom@gmail.com devient monnom+linkedin@gmail.com. L’adresse devient unique et gmail sait qu’elle vous appartient et ne tient pas compte du signe + et de ce qui suit. Vous recevez donc normalement tous vos messages sur votre adresse monnom@gmail.com.

Tiens, je me suis fait pirater mon adresse email !

Maintenant que vous disposez de ce piège sur LinkedIn, vous allez vous rendre compte que vos contacts – ceux que vous avez intégrés dans votre réseau et ceux que vous avez acceptés suite à une demande – confondent largement leur carnet de contacts dans lequel vous figurez avec une base de données lambda !
Continue reading

Le droit à l’oubli, on en parle avec Forget.me, une solution de Réputation VIP

Droit_à_l_oubli_Internet_simplement___Forget_meLa société Réputation VIP spécialisée dans la gestion de la réputation en ligne lance un service en ligne gratuit pour exercer votre droit à l’oubli sur les moteurs de recherche : Forget.me. Enfin quand on dit « les moteurs », c’est majoritairement et principalement Google parce que les internautes en ont décidé ainsi.

En effet, suite à la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne, Google a mis en place un formulaire permettant de soumettre des demandes de suppression d’URL négatives. Bing devrait suivre le mouvement.

Pour simplifier la démarche, Forget.me se place en intermédiaire entre vous et Google pour remplir le formulaire.

Les 3 avantages à utiliser Forget.me

Continue reading

Nouveau Traackr : plus puissant que jamais pour gérer son réseau d’influence

Rechercher, sélectionner et organiser son réseau d’influence pour travailler sur sa visibilité peut vite devenir chronophage voire un job à temps complet. Le nombre de producteurs de contenus sur le web rend la tache difficile.

Aussi, comment isoler celles et ceux qui sont pertinents pour ma marque ? Comment engager une conversation judicieuse avec les profils sélectionnés ? Comment réagir à leurs contenus pour intégrer leur réseau avant de pouvoir les solliciter pour sa cause ?

Traackr est un des outils les plus puissants sur le marché pour atteindre ces objectifs d’identification et d’engagement. Il le devient encore plus aujourd’hui avec la sortie de sa nouvelle version plus fluide, plus « temps réel » et plus ergonomique.

J’ai interviewé Nicolas, Investor and VP EMEA, vendredi dernier qui m’a livré en exclu les nouveautés disponible depuis ce matin. J’avoue être positivement bluffé par l’outil. Votre avis ?

Continue reading

La conférence « Lean Content » au Time2Marketing

T2MLe Lean Content sera le sujet de la première conférence au Time2Marketing (T2M Paris) qui se tiendra à la Cité de la Mode et du Design les 17 et 18 septembre prochain.

Le Lean Content est un terme que j’ai découvert en discutant avec Marc Rougier, co fondateur de Scoop.it (que je vous recommande comme outil de curation – Y a pas mieux sur la place).

C’est en partageant avec lui le sujet de ma dernière web conférence sur la sous-exploitation d’un contenu dont toutes les entreprises disposent : des présentations (powerpoint). Que ce soit pour des conférences publiques, privées, des séminaires, des formations, … les entreprises produisent des présentations et surtout, leurs auteurs y passent un temps fou. Ce support devrait être l’occasion d’une communication en amont, pendant et en aval. Une communication sur le blog de l’entreprise relayée sur les réseaux sociaux de l’entreprise, de ses cadres et de leurs ambassadeurs externes. En résumé, il s’agit de produire et/ou de ré-exploiter tous les contenus de l’entreprise facilement, simplement avec un objectif de diffuser son expertise pour augmenter sa visibilité, sa crédibilité et donc son business. Et c’est à ce moment là que Marc me dit : « tu fais du Lean Content ! Regarde ce que nous faisons chez Scoop.it ! ».

Voilà le sujet que nous débattrons au Time2Marketing (T2M) mardi 17 juin de 9h00 à 10h00 avec mes acolytes Julien Carlier de Social-Dynamite, Cyril Bladier de Business on line et Jérome Beauguitte de Wildfire (Google)

T2M Lean content

« Durant 1h00, lors de cette Keynote, les intervenants présentent un segment tous ensemble & sur un axe non commercial, ceci pour attirer avec précision les visiteurs les plus qualitatifs & de les captiver par un discours de pur contenu & anti commercial »

Rendez vous Mardi 17 juin.