Le eCRM existe. J’en ai rêvé …

J’ai fait un rêve.

Après avoir reçu une newsletter particulièrement intéressante, je l’ai lu et j’ai cliqué pour acheter un produit. A un moment donné, un ami m’appelle. Je stoppe mon process d’achat sur – appelons le JeVends.com – pour discuter au téléphone. 1 heure. De quoi oublier mon achat. Je me reconnecte sur mon ordi et -surprise- j’ai reçu 2 nouveaux messages de JeVends.com. Suis-je considéré comme un vrai prospect ?? Il semble évident (enfin pas pour tout le monde) qu’avant d’être client, le consommateur est un prospect. Le PRM Prospect Relationship Management est au prospect ce que le CRM est au client.

Premier message : le produit qui m’interesse (celui sur lequel j’ai cliqué) n’est pas le seul en vente sur JeVends.com. Ce nouveau message m’invite à découvrir toute la gamme, plus les services associés du site. Une communication particulièrement bien vue. J’apprécie. Et cette communication de l’instant (envoi automatique suite à mon action de cliquer) renforce mon sentiment de professionnalisme du site. Pas de vendeur omnipresent et pressant mais de l’information judicieuse.

Le deuxième est encore plus pertinent. Il m’interroge sur la raison de mon abandon de panier. Quelques articles sur Paperblog et blog-web-marketing évoquent cette notion d’abandon de panier. Pour mieux transformer sur son site, JeVends.com a décidé d’agir en « flux » pour accroitre sa connaissance prospect/client.

Mais ce n’était qu’un rêve …

Je n’ai jamais reçu de tels emails. Jamais. Et je rejoins l’avis de David Gotchac dans son billet sur le JournalduNet : « Il est grand temps de mettre un peu de crm dans le web ».