Le désabonnement, nouveau comportement de l’internaute ?

Je viens de passer une semaine avec un groupe de 30 personnes qui n’ont rien à voir professionnellement avec le web, les réseaux sociaux ou l’email marketing.

Nous avons échangé à un moment donné sur nos activités professionnelles respectives. En parlant d’email marketing, j’ai été surpris par la quasi unanimité autour de la gestion de leur boite email.
Pour gérer leur messagerie, aucun ne clique sur le lien de désabonnement pour supprimer leur adresse des bases de données. Ils déclarent les emails non désirés en courrier indésirable ou en spam.

Pourquoi, alors que la plupart des acteurs sont clean et gérent correctement le désabonnement via le lien de désabonnement dans le footer de l’email (tout en bas) ?

Leur réponse est unanime et directe : « si tu cliques sur le lien de désabonnement, tu valides ton adresse email et tu te mets à recevoir encore plus d’emails non sollicités ! »

Wouah, la claque que j’ai prise. Je connaissais cette raison depuis longtemps, surtout valable sur le vrai spam. C’est une pratique des spammeurs pour valider les adresses emails actives : tu cliques donc tu existes. Sauf que c’est devenu une pratique sur tous les emails.

Cela signifie que ceux qui travaillent correctement (encore une fois, la majorité) subissent de plein fouet les mauvaises pratiques des spammeurs et autres spubeurs (ceux qui pratiquent le spam2pub)

Je ne pretends pas tirer une généralité de cette histoire. Cependant, je n’avais jamais eu une telle unanimité autour de ce sujet.

Si vous avez des résultats d’enquêtes, de sondages, de reporting sur le sujet, je suis preneur.

En tout cas, ne pas respecter les internautes dans votre communication email peut avoir des conséquences de plus en plus lourdes sur les résultats des campagnes.