Et si une erreur devenait un argument marketing ?



C’est exactement la question que je me suis posée à la reception de l’email ci dessous.
Je l’ai reçu récemment et l’objet m’a interpellé favorablement. Et provoqué l’ouverture. 1ere étape remplie pour l’expéditeur.

email, object 9 days late

Je n’ai aucune idée sur la raison de ce retard. Ni s’il est réel, accidentel ou volontaire.
En tout cas, je trouve cette « astuce » très judicieusement utilisée.

Bien évidemment, le contenu doit toujours être valable … 9 jours après.
Encore un conseil, n’abuser pas de cette astuce. Pour rester efficace, la fréquence ne doit être qu’exceptionnelle.

Tester cet object et faites moi un retour sur le résultat obtenu.