Comment interpréter et réagir à cette nouvelle ?

Je navigue entre l’admiration de notre capacité d’adaptation à tout pour continuer à consommer et l’incrédulité de continuer dans la futilité alors que cette crise pourrait révéler plus massivement un recentrage sur ce qui donne du sens.

« Télétravail oblige, on a remisé nos vêtements « de bureau » au placard. Nos collègues ne voient pas ce qui se passe en-dessous de la ceinture ? Nul besoin de faire des efforts. Résultat : nos dépenses mode sont au point mort. Nos avatars virtuels, eux, en profitent pleinement.

#Flippant

En confinement, on ne fait pas attention à nos vêtements
Source: www.ladn.eu