[Inspirant] L’idée de « rendre le monde meilleur » est une farce

Cet article aurait pu figurer dans les quatre rubriques sans aucun problème. J’ai choisi #Inspirant parce qu’il me semble utile et important de prendre conscience des biais de la technologie, plutôt du « trop technologie » sans jeter tous les bienfaits qu’elle apporte.

Savoir qu’il existe des personnes qui s’expriment librement pour dénoncer les dérives est inspirant et indispensable pour continuer à croire en la technologie. Il ne s’agit pas de se retrouver comme dans Ravage de Barjavel.

Remettre de l’éthique est nécessaire. J’hallucine d’écrire cette phrase. Enfin surtout ce mot : remettre. C’est pourtant la réalité alors que jamais, au grand jamais, l’éthique n’aurait du être oubliée.

Ils attestent et confirment que le modèle de ces entreprises est de faire de l’argent en collectant nos données personnelles, que leurs préoccupations ne sont en aucun cas éthiques, que l’idée de « rendre le monde meilleur » est une farce. Joan Greenbaum

Les modes de fonctionnement sont aussi remis en cause. En plaçant les travailleurs de la tech dans des conditions de plus en plus précaires, ils ne pensent pas à la nature de leur travail, au projet plus global qu’ils alimentent. Ils les empêchent d’avoir une vision systémique.

En réalité, nous avons besoin de ces lanceurs d’alerte, de ces rebelles de l’entreprise, à tous les niveaux, pour envisager tous les scénarios possible et réagir. Et ça c’est #Inspirant.

« L’idée de "rendre le monde meilleur" est une farce »« L’idée de « rendre le monde meilleur » est une farce »usbeketrica.com
A 77 ans, Joan Greenbaum, ex-programmeuse d’IBM ayant milité pour une technologie plus éthique dès les années 1960, fait le parallèle entre son parcours et la révolte actuelle des « tech workers ».


Pour recevoir en exclusivité FIERE (Flippant, Inspirant, Enthousiasmant, Réfléchir Ensemble) et développer nos conversations humaines, inscris toi ici.
PS : tu as accès aux anciennes éditions pour juger de l’intérêt de t’abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.