Analyse des résultats d’une campagne de messages privés sur Twitter

Pour promouvoir un livre blanc auquel j’ai participé sur le volet email marketing, j’ai mis en place une campagne de messages privés sur mon compte Twitter @brunofridl.

Les messages privés sont-ils du spam ?

Oui si le contenu n’est pas cohérent avec votre ligne éditoriale et n’a aucune valeur pour votre audience. Et pas plus ni moins que la publicité intrusive non ciblée par email !

NON, les messages privés NE SONT PAS du spam !

La différence avec l’email marketing, c’est que le twittos détient le pouvoir de stopper immédiatement la réception de DM (Direct Message ou MP pour message privé). En s’abonnant à un compte, on se connecte pour recevoir les messages publics ET privés. En se désabonnant, on ne reçoit plus rien. Donc l’internaute détient le pouvoir ! C’est ce que je dis à tous ceux qui me demandent d’arrêter d’envoyer des DM : « la solution est de ne plus me suivre ! »

Testez, analysez avant tout

Maintenant, avant de crier au spam, j’ai une simple question : Avez-vous mené une campagne et analysé les retours ?
Si vous êtes actif sur le digital et que c’est une partie de votre activité, vous devriez !
Mon compte @brunofridl est mon compte professionnel. 80% des publications sont sur mon coeur de métier : les conversations digitales.
Prenez connaissance des résultats dans la présentation slideshare qui suit et venez en discuter.

En comparant les résultats obtenus avec l’ensemble des campagnes menées en marketing direct digital, je suis satisfait des retours de cette campagne. Si un taux de clic de 12% et un taux de transformation de 31% font sens pour vous, tous les détails sont dans la présentation.

Je serai ravi de partager avec vous mon expérimentation de Twitter et les résultats obtenus. Ensemble, nous pourrons affiner les stratégies à mettre en place.

2 thoughts on “Analyse des résultats d’une campagne de messages privés sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.