[Etat d’esprit] Déception, animosité et espoir.

Ce post risque probablement d’être un peu hors sujet par rapport à ce qui anime la raison d’être du blog Consonaute. Je vais vous parler de moi. Et pas du tout dans un trip de personal branling.

Pourquoi tant d’animosité ?

Je ressens au plus profond de moi un sentiment étrange où se mêle incompréhension, déception et pessimisme. Nous sortons d’une campagne électorale comme il y en a régulièrement dans un pays démocratique comme le notre. Les urnes ont donné leur verdict démocratique et nous avons 5 ans avant de repasser aux urnes présidentielles. Ok, c’est banal, c’est le rythme de la démocratie.

Haine

L’affrontement entre les politiques, ceux qui dirigent notre pays, a été d’une violence verbale incroyable, laissant les problèmes de fond à des années lumières. Je ne vais pas ouvrir un débat ici, il ne pourra pas être constructif. Parce que ce sujet rend dingue. Que les politiques s’étripent au lieu de construire, c’est déjà préjudiciable à notre avenir.
Que les français s’y mettent sans aucune retenue, sans chercher à comprendre l’autre ni même à s’y intéresser juste parce qu’il n’est pas de la même famille politique, c’est dangereux et tellement déceptif.
Je n’ai jamais vu autant de haine entre nous autres français, avant, pendant et après ces élections.
Une haine – j’ai vraiment choisi ce mot pour exprimer mon sentiment – rendue (plus) visible à mes yeux certainement parce que mon quotidien m’amène à être toujours connecté sur les réseaux sociaux, là où se déroulent des milliards de conversation en même temps.

Sur mon flux d’actualité Facebook, je n’ai jamais vu autant d’insultes, de critiques, d’invectives, de … haine entre des gens qui se connaissent plus ou moins, qui collaborent peut être, qui peuvent s’entraider, … tout ça pour des idées, des conceptions politiques différentes.
Et j’ai vécu la même chose dans des groupes auxquels je suis inscrits sur Facebook. Donc entre personnes qui collaborent ensemble.

Je précise pour vous éviter de me pourrir en commentaire que je parle de tous les partis politiques sans aucune distinction.

Ubuntu

A côté de cette guerre des idées, j’ai découvert ces derniers jours la signification du mot Ubuntu dans la culture Xhosa à travers cette histoire :
Un anthropologue a demandé un jeu aux enfants d’une tribu africaine. Il a mis un panier de fruits près d’un arbre et a dit aux enfants que le premier arrivé gagnait tous les fruits. Au signal, tous les enfants se sont élancés en même temps …… en se donnant la main ! Puis ils se sont assis ensemble pour profiter de leur récompense. Lorsque l’anthropologue leur a demandé pourquoi ils avaient agi ainsi alors que l’un d’entre eux aurait pu avoir tous les fruits, ils ont répondu : « Ubuntu. Comment l’un d’entre nous peut il être heureux si tous les autres sont tristes ? »
UBUNTU dans la culture Xhosa signifie: « Je suis parce que Nous sommes »
A méditer.

Nyangatom

Hier soir, autre histoire sur France 2 qui diffusait l’émission Rendez vous en Terre Inconnue avec Zabou Breitman partie à la rencontre des Nyangatom
Rendez-vous en Terre Inconnue - France2
Ce peuple qui vit au fin fond de l’Ethiopie a une capacité d’accueil et d’ouverture aux autres, à ceux qui ne sont pas de leur culture, si loin de leur mode de vie, c’était émouvant à regarder. Je vous invite vivement à visionner l’émission.

Espoir ?

J’ai donc pris une sacrée claque avec ce choc « culturel » entre ces 2 histoires et les échanges verbaux par réseaux sociaux interposés pour les élections. Je suis stupéfait par cette capacité d’autodestruction dont nous sommes capable uniquement pour des idées, des visions différentes. J’ai l’impression de devenir utopiste tellement j’ai foi en la nature humaine.

 

Raccrochons un peu ces états d’âme à Consonaute. Simplement pour dire qu’Internet, à mes yeux, n’a fait que digitaliser les relations humaines, les rendant plus libres, plus fortes, plus consistantes parce que désormais, elles ne s’arretent plus de vivre. Il existe et existera toujours des relations de différents niveaux entre les gens. Les amis proches, la famille, les voisins. Les « amis » Facebook, Twitter, Path, les relations professionnelles LinkedIn, Viadéo, Digikaa, …

Une partie de la planète est aujourd’hui habités par des humains connectés. Connectés comme avant, et désormais sans limite de vitesse, de temps et d’espace.
Si ça pouvait être bénéfique et nous rendre encore meilleur pour le bien de tous…nous tous. J’ai beau être un optimiste de nature, j’avoue douter un peu sur ce coup là tellement je suis choqué.

One thought on “[Etat d’esprit] Déception, animosité et espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.