[Drivecast] Ecommerce et retargeting : le couple de substitution

Avant tout, je sollicite votre indulgence. C’est mon premier drivecast et je l’ai fait par impulsion. Je n’avais pas encore trouvé le temps de me poser pour enregistrer ce contenu. Pris dans un embouteillage, je me suis lancé sans filet et en pur live. Le résultat est pour vous, largement, très largement perfectible.

Le sujet peut paraitre sensible. Je m’explique. Je parle de retargeting. C’est un process qui marche très bien pour les e-marchands (vision vendeur). Qui exaspère les internautes (vision utilisateur). Et qui se substitue à ce que les annonceurs peuvent devraient doivent mettre en place directement sur leur site.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=sBJPOMb11w8[/youtube]

6 thoughts on “[Drivecast] Ecommerce et retargeting : le couple de substitution

  1. Thomas Barbéra

    Je suis assez d’accord avec ce qui est dit dans ce drivecast à l’exception que je trouve que le retargeting n’est pas forcement incompatible avec la création de lien sur le site. On a beau proposé la newsletter, proposer le Facebook, le Twitter sur le site de e-commerce, ce n’est pas pour autant que les gens s’y abonneront. On peut alors acquérir de nouveaux contacts via le retargeting.

    Cependant, là où l’on ne peut être qu’en accord avec ce qui est dit dans la vidéo, c’est dans le fait qu’il faille d’abord optimiser son site sur les aspects précisés avant de penser au retargeting.

    Reply
  2. Thomas Barbéra

    Je suis assez d’accord avec ce qui est dit dans ce drivecast à l’exception que je trouve que le retargeting n’est pas forcement incompatible avec la création de lien sur le site. On a beau proposé la newsletter, proposer le Facebook, le Twitter sur le site de e-commerce, ce n’est pas pour autant que les gens s’y abonneront. On peut alors acquérir de nouveaux contacts via le retargeting.

    Cependant, là où l’on ne peut être qu’en accord avec ce qui est dit dans la vidéo, c’est dans le fait qu’il faille d’abord optimiser son site sur les aspects précisés avant de penser au retargeting.

    Reply
  3. liens-geeks.com

    Salut,
    Sympa ton drivecast.Vers 50 secondes tu évoques que l’on est flaggé par les sociétés de retargeting via notre adresse IP.Pour moi c’est plutôt par cookie. En faisant le test simple de changer de navigateur , on s’aperçoit que les publicités ne sont plus ciblées. 

    Reply
  4. Anonyme

    Certes, avec les méthodes de reciblage, le consommateur est poursuivi par la marque et la marque devrait user de ses leviers « traditionnels » pour dialoguer avec ses futurs clients. Cependant, lorsque l’on sait qu’un internaute met en moyenne 34h pour se décider, le reciblage devient un moyen intéressant pour se rappeler à la mémoire de l’internaute. Ce type de méthode devient d’autant plus pertinent pour lui, si la marque en profite pour l’attirer avec une offre ciblée (frais de livraison offerts, bon de réduction,…): le consommateur et la marque sont gagnants!

    Reply
    1. Anonyme

      Bonjour
      Merci pour ton commentaire.
      Je ne remets pas en cause le reciblage en tant que mecanique. Ce que je remets en cause, c est de deleguer à l exterieur de son ecosysteme cette fonction indispensable alors que rien n a été fait avant par la marque elle meme sur son propre site.
      Pourquoi ne collecte t elle pas – à bon escient et intelligemment – l adresse email pour maitriser son retargeting ?
      Pourquoi ne propose t elle pas une conversation, un engagement directement chez elle ?
      Certes, elle ne pourra pas capter 100% de son audience. Au moins elle aura fait le max chez elle avant d aller investir (depenser) ailleurs

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.