Pour faire ouvrir vos emails, utilisez le mot magique

Et surtout pour tromper vos destinataires.
Voilà un exemple reçu ce matin

exemple d'objet d'email pour tromper le lecteur

Le mot magique dans l'objet : Facebook

Bien sur il y a une erreur dans la personnalisation de l’objet. Ce n’est pas le point important.

Avez vous vu qui est l’expéditeur ? C’est facebook qui me parle : « Alerte Facebook ».

En fait non, c’est un fake. Un piège. Une tromperie. Ce n’est pas le réseau dont tout le monde parle, c’est shoppingreflex, une base de prospection qui spube ma boite aux lettres digitale. Et certainement la votre.

En email marketing, l’expéditeur doit être clairement identifié pour générer de la confiance et engager l’internaute dans la conversation.
Il y a 2 paramètres qui le définissent :
– un nom (Alerte Facebook)
– une adresse email (reply@bounces.shoppingreflex.com).

Dans ce cas, la tromperie n’est pas du tout un faveur de la confiance. Et c’est dommageable.

D’ailleurs, c’est du détournement de marque ça, non ?

4 thoughts on “Pour faire ouvrir vos emails, utilisez le mot magique

  1. grmin, informaGicien

    A voir comme ça, à froid, on peut se dire que c’est énorme et qu’il faut être bien ballot pour s’y laisser prendre à partir du moment ou on a repéré le hiatus.

    Je pense qu’au niveau réflexe, au premier abord, la réaction est bien plus complexe, du genre « je sais bien que ce n’est pas Facebook mais s’ils se recommandent de leur part, c’est qu’ils ont leur accord donc qu’ils méritent ma confiance »

    Le détournement va donc bien au delà de celui de la marque, IMHO

    Reply
  2. Pingback: Les tweets qui mentionnent Pour faire ouvrir vos emails, utilisez le mot magique -- Topsy.com

  3. Visiteur

    Le pire dans tout cela, c’est la plateforme d’affiliation qui propose le sender en accord avec l’annonceur. C’est pas comme si cette plateforme était membre du http://www.cpa-france.org à l’origine d’une charte sur l’affiliation…(mince elle en fait partie).

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.