Société Générale : l’application iPhone

Cet article fait suite à mon coup de gueule exprimé après avoir reçu un SMS de la Société Générale pour son application iPhone.

J’ai eu plusieurs retours et tous sont très intéressants. Certains viennent renforcer ce que je conseille, d’autres m’ont permis d’en tirer des enseignements à titre professionnel et personnel :
– pour les marques, la surveillance de leur e-réputation est prise en compte et en place
– être plus précis dans mes écrits
– recruter des prospects, c’est difficile

E-réputation : la surveillance est active

C’est en surveillant sa marque que la Société Générale a du repérer mon article. Je ne pense pas avoir beaucoup de lecteurs ni beaucoup d’influence (un jour prochain, peut être d’avantage). Cependant, la banque a réagit rapidement. C’est une excellente nouvelle de voir qu’une banque veille sur sa e-réputation.
Aussi je me devais de clarifier mes propos.

Pourquoi être plus précis dans sa rédaction ?

J’ai posté la phrase suivante lors de mon précédent article
« D’ailleurs, elle (l’application) est inutilisable puisque je ne suis pas client. »

Le mot qui fâche et qui a déclenché une réaction, c’est « inutilisable ». En effet, j’exprimais le fait que n’étant pas client de la Société Générale, je ne pouvais pas utiliser « les 8 fonctions pour mieux gérer mon argent » puisque je n’y ai pas de compte ouvert.
inutilisable pour moi = inutile

Pour la Société Générale, l’interprétation est complètement différente. Evidemment, pour eux, une application (la leur) inutilisable signifie qu’elle ne fonctionne pas. C’est même plus que ça. Comme c’est une application iPhone, ils ont sélectionné des possesseurs d’iPhone pour leur campagne de recrutement (je reviendrai sur cet aspect après).
Ecrire « inutilisable » devient : nous nous sommes trompés dans la sélection des cibles. Et là ça devient plus angoissant pour la marque.
inutilisable pour la SG = bug et/ou erreur de cible

1 mot, 2 interprétations possible.

C’est sur, moi je sais que j’ai un iPhone. C’est même tellement évident que je ne l’ai pas précisé. Comment la SG peut elle le savoir ? En fait je me retrouve dans une situation paradoxale, qui me permet de progresser.
Je conseille à mes clients de se mettre à la place du consommateur. Que ce soit pour leur newsletter, leur formulaire de collecte ou leur home page, c’est en étant eux même dans cette situation, du côté de l’utilisateur, qu’ils pourront développer une offre adaptée, compréhensible, séductrice et donc efficace. Et moi je ne le fais pas ! Bravo Bruno, félicitations. Belle leçon que je me suis offert.

Une belle application

L’application semble très complète et ergonomique.
Certaines parties sont ouvertes aux non clients comme la bourse, un convertisseur, un simulateur de prêt personnel et de plan épargne logement, une rubrique en cas d’urgence (services opposition, services carte bancaire, sinistre véhicule-habitation), une géolocalisation des agences autour de votre position.

Je ne peux pas tout tester et j’ouvre mon blog à tout client de la Société Générale qui souhaiterait faire un post complet sur l’appli.

Je propose aussi à un responsable de la Société Générale de l’interviewé pour présenter l’application et débattre de mon post.

Recrutement : peut beaucoup mieux faire

En toute honnêteté, je me suis posé la question de mon objectivité. Pourquoi ai je réagi ainsi à ce SMS ?
La première, c’est que je ne supporte pas de recevoir de la pub sur mon iPhone. Mon numéro de téléphone ne traine pas partout. Ce n’est pas comme l’email. J’en ai plusieurs, dont certains dédiés uniquement à la réception des pubs. Ce n’est pas possible avec le téléphone mobile. Je n’ai qu’un numéro. Aussi, recevoir un message dont je ne devrais pas être la cible, c’est pire.

En fait, après une petite prise de recul, une enquête autour de moi sur l’interprétation du message reçu, je suis rassuré sur mon objectivité.

En partageant cette aventure avec une partie de mon réseau, nous sommes arrivé à la conclusion suivante. La Société Générale aurait du faire 2 campagnes distinctes :
– une pour ses clients équipés d’iPhone
– une pour promouvoir son application et recruter de nouveaux clients.

Le message que j’ai reçu (en image ci dessous)  a été perçu à 100% comme une proposition pour des clients.

Il convient tout à fait pour une campagne à destination des clients qui peuvent désormais utiliser cette application fort utile.
Pour information, je suis client de la BNP, j’ai l’application iPad, c’est génial. Compte tenu de ce que je peux voir de l’application Société Générale, c’est dans la même lignée.

Quel message communiquer sur des non clients pour recruter ?

Un SMS, c’est 140 caractères autorisés.

Pourquoi pas une accroche rédigée ainsi.

« Devenez client Société Générale et gérer votre argent facilement avec l’Appli RDV sur l’App Store
http://1mm.fr/lapplisoge. Stop SMS répondez stop »

« Découvrez l’appli Société Générale, devenez client et gérer votre argent facilement http://1mm.fr/lapplisoge. Stop SMS répondez stop »

C’est plus clair. Je sais que la Société Générale sait que je ne suis pas client.
Je comprends qu’elle propose à ses clients une application pour gérer sonr argent sur son iPhone.
Et elle me propose de devenir client.

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle norme, c’est honnêteté, transparence, vérité et respect. S’en affranchir n’est pas la bonne solution et les exemples ne manquent pas pour illustrer les conséquences encourues.

3 thoughts on “Société Générale : l’application iPhone

  1. Pingback: Les tweets qui mentionnent Société Générale : l’application iPhone -- Topsy.com

  2. Hatime Araki

    Ta proposition à la Société Générale cache une grosse lacune de celle-ci.
    La SG a utilisé un fichier d’acquisition sans être en mesure de distinguer les clients des non-clients.
    Les clients SG (j’en suis) n’ont d’ailleurs pas reçu ce SMS car la SG ne dispose pas de leur numéro et sais encore moins s’ils ont un Iphone.
    Le problème est donc la connaissance de ses clients (enrichissement @, tel et matériel).

    Reply
  3. Pingback: Twitted by NettoyeurDuNet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.