e-Experts : le syndrome du « Je pense que … »

Depuis que je navigue sur le net (plus de 10 ans quand même) dans l’univers de la communication au service des annonceurs, j’ai déplacé le centre d’inertie du « savoir », de l’expertise.

Je m’explique.

Je croise de nombreux experts avec lesquels j’échange régulièrement points de vue, impressions, expertises sur le metier, sur le net et son évolution passée, actuelle et future. Combien de fois ai je entendu (et j’en fait faisais partie) la sacro sainte phrase de l’expert « Je pense que … » ? Souvent. Très souvent. Trop souvent !

Cette phrase est devenu ma bête noire. Sur le net, « je pense que… », c’est avouer son inadaptation à la réalité d’aujourd’hui. On devrait remplacer cette phrase par « J’ai testé et … » ou « j’ai observé et … »

En effet, sur le net, rien n’est figé, rien n’est évident, rien n’est une règle (ou presque).
La vérité, et la seule, c’est celle exprimée par les internautes. Ceux qui vont utiliser votre site, votre service, qui vont vous faire gagner de l’argent, qui vont faire votre réputation, qui vont assurer votre succes.

Je définirai un « e-expert » par sa capacité à mettre en place les moyens d’obtenir un feedback des internautes pour mesurer le succès : observation, tests, humilité.

J’y travaille tous les jours pour moi, mon réseau, mes partenaires et mes clients. C’est à dire pour vous.

Qu’en pensez vous ? (ce n’est pas un piège 🙂 C’est une invitation à partager)

5 thoughts on “e-Experts : le syndrome du « Je pense que … »

  1. Pingback: Les tweets qui mentionnent Sur Consonaute : e-Experts : le syndrome du "Je pense que ...": -- Topsy.com

  2. Francois Malicet

    Donner son point de vue, et utiliser « ‘je pense que » ça permet d’éviter de délivrer des pseudos vérités absolues, et ça conserve une certaine subjectivité. µ
    Vous le dites vous même : « En effet, sur le net, rien n’est figé, rien n’est évident, rien n’est une règle (ou presque). » Qui a la prétention de savoir EXACTEMENT les différentes comportements et composantes du consommateur, quel que soit le domaine ?
    Donc, et à mon humble avis, je (aie aie aie) ne suis pas totalement d’accord !

    Reply
    1. Anonyme

      Bonjour François.
      Vous avez le droit d’avoir et d’exprimer votre avis. C’est même recommandé 🙂 Donc pas de aie aie aie.
      Je ne suis pas d’accord sur le fait que dire « Je pense que » évite d’affirmer des pseudos vérités absolues. C’est justement exactement le contraire. Et c’est ce que vous écrivez pares d’ailleurs.
      Ou alors je n’ai pas compris ce que vous voulez dire.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.