[Réfléchir Ensemble] Les 3 niveaux de nos identités en ligne

Nous aurions donc 3 identités.

  • Une « identité déclarative », composée de données saisies par nous même (exemple : nom, date de naissance, photographie)
  • Une « identité agissante », constituée du relevé explicite de nos activités par le Système (exemple : « x et y sont maintenant amis »)
  • Une « identité calculée », manifestée par des variables quantifiées produites d’un calcul du Système (exemple : nombre d’amis, nombre de groupes). »

Notre identité déclarative, c’est la partie émergée de l’iceberg. Autant dire quasiment rien (10%). Et en plus, ce ne sont pas les données qui ont le plus de valeur. Pourtant, ce sont les seules que nous maitrisons.

Les autres données, celles qui sont précieuses, sont captées via nos comportements enregistrés à notre insu (identité agissante) et surtout via ce que les algorithmes apprennent et pensent de nous en interprétants les informations des deux précédentes identités (identité calculée).

Vous ne pensez pas que nous devrions toutes et tous réfléchir ensemble à l’impact des technologies sur nos vies ? Et de nous former, nous informer et partager ce savoir pour construire ensemble notre monde de demain ? Et limiter — mais comment ? — ces collectes de données. De nos données !

Dans un graphique particulièrement parlant (à consulter en haute définition), la Fondation Panoptykon détaille les 3 couches d’information qui composent nos identités en ligne.

Lire l’article sur : internetactu.blog.lemonde.fr


Pour recevoir en exclusivité, par email, avant publication sur Consonaute, les 3 nouvelles Flippant, Enthousiasmant et pour Réfléchir ensemble, inscrivez vous ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.