Que publier sur Pulse et que devez vous arreter de publier !

jus de cerveau
Pulse est une plateforme de publication appartenant à LinkedIn. Autrement dit, c’est un blog collectif où chaque membre peut contribuer librement. Accessible via son profil, Pulse se distingue d’un simple partage d’information sur votre profil LinkedIn. Lancé avec le soutien d’influenceurs prestigieux comme le patron de Virgin Richard Branson, Pulse a réussi son pari de proposer des contenus à très forte valeur ajoutée pour les lecteurs que nous sommes. Désormais disponible pour tous, Pulse devient un média utile pour développer votre professional branding. A condition de respecter certaines règles et à ne pas confondre « partager une nouvelle » avec « publier un article ».

Pulse c’est quoi ?

Pulse, c’est une plateforme de publication.

Je répète : Pulse, c’est une plateforme de publication. C’est à dire pas un espace d’auto promotion nombriliste et encore moins un espace publicitaire en version TF1 ou M6 !

LinkedIn a réussi a créé un espace collaboratif mondial où tout membre du réseau à l’occasion d’apporter de la valeur aux lecteurs. Et la majorité sont leurs « amis », c’est à dire des connexions de premier niveau.

Ce que vous pouvez publier sur Pulse, c’est du « jus de cerveau »

  • l’analyse d’une situation (politique, économique, philosophique, …)
  • votre vision d’un secteur d’activité, d’un fait, d’une information
  • le résumé d’une conférence à laquelle vous avez assisté
  • décortiquer une situation complexe
  • engager une conversation sur un sujet
  • une liste d’actions à mener dans un cadre donné
  • un retour d’experience argumenté
  • une histoire inspirante
  • votre impression sur le dernier livre que vous allez lu
  • vos interrogations sur un sujet

Le jus de cerveau, c’est du contenu avec de la valeur à partager avec son audience.

Il faut investir du temps, prendre la peine de se poser les bonnes questions pour s’assurer que vous créez de la valeur pour vos lecteurs, pour la plateforme (Pulse) et pour vous (en dernier).

Ce que vous ne devriez devez pas publier sur Pulse

  • une offre d’emploi sans détailler les attendus du poste
  • une information concernant votre nombril
  • une news sur votre entreprise
  • un communiqué de presse
  • un unique lien (oui ça arrive)
  • un article publié ailleurs que vous souhaitez partager sans argumenter ni apporter de valeur
  • 3 lignes de texte
  • une image
  • une vidéo
  • une offre commerciale

Pourquoi publier de la valeur et pas autre chose

Distinguer et apprécier la valeur dans un contenu, c’est subjectif, je suis d’accord.
Pourtant, si vous prenez le temps de parcourir les articles publiés par les « influenceurs LinkedIn » (les personnes auxquelles LinkedIn a donné ce statut), vous comprendrez tout de suite ce que « valeur » signifie. Vous pouvez les reperer avec leur picto « influencer » où le « in » est le logo de LinkedIn.

En voici un échantillon que j’ai lu récemment

Ce qu’il faut comprendre, c’est que publier sur Pulse envoie automatiquement une notification à votre réseau (vos connexions et ceux qui vous suivent).
Je répète : publier sur Pulse envoie automatiquement une notification
La notification, c’est le petit drapeau en haut à droite de votre barre de menu sur LinkedIn.


Au contraire, un partage d’information ne s’affiche que dans la timeline, c’est à dire sur la page d’accueil de votre profil LinkedIn. Pour comprendre la différence, lire comment partager une nouvelle et publier un article sur linkedin.
En fonction de l’algorithme de LinkedIn (c’est comme pour Facebook), votre contenu risque de passer inaperçu par la majorité de votre réseau. Etre pertinent pour son adience est utile obligatoire pour être lu.

Or qui dit notification, dit mobilisation du temps de vos contacts. Le temps ne sera jamais disrupté. Nous avons tous la même quantité à notre disposition : 24h par jour.

Ils recoivent tous une indication sur le petit drapeau qui annonce l’arrivée d’un article de valeur à lire sur Pulse. Il devient donc indipensable d’être responsable de vos actions et des contenus que vous publiez. C’est très souvent qu’une simple information à partager. Pas un article « jus de cerveau ».

Pour garder la valeur créée sur Pulse et votre réputation, réfléchissez à l’utilisation que vous faites de Linkedin et particulièrement de Pulse.

Place au « jus de cerveau »

Et maintenant, place au « jus de cerveau ». J’adore lire vos contributions, m’enrichir des écrits de mon réseau. A l’opposé, perdre du temps parce que « vous » détruisez de la valeur est pénible. Ce serait à LinkedIn d’agir. En attendant, je me bats pour garder la valeur de Pulse et je m’énerve systématiquement avec 3 hashtags et 1 image que je poste en commentaire :

Ici c’est Pulse, pas LinkedIn #thisisnotapostforPulse #thisisJUSTashareforLinkedIn #LinkedInEtiquette

Et bien après quelques mois de pratique, je me rends compte que mon action de poster ce message est stupide pour 2 raisons.

La première, c’est que je n’ai eu en retour aucun commentaire des auteurs fautifs, ni des lecteurs de l’article d’ailleurs qui auraient lu mon commentaire.

La seconde, et c’est plus grave, c’est que mon commentaire apparait dans la timeline de mes contacts et est donc incompréhensible car sorti de son contexte Pulse. Je détruis de la valeur. C’est donc idiot de ma part et ne sert absolument l’objectif de création de valeur.

Je suis certes cash et direct, c’est un défaut que je cultive. On perd moins de temps en étant direct. Vos commentaires et avis tranchés sont les bienvenues. Engageons la conversation ici.


Cet article a préalablement été publié sur Pulse (plateforme de publication de LinkedIn)
Vous pouvez suivre mes publications sur ma page auteur sur LinkedIn


Recevoir les dernières publications chaque matin à 8h00

One thought on “Que publier sur Pulse et que devez vous arreter de publier !

  1. Pingback: Que publier sur Pulse et que devez vous arreter de publier ! | Mon Habitat Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.