[CoachEmail] Conseil #15 : Les 5 parties d’un email

Un email se décompose en 5 parties :

  • En tête
  • Header
  • Espace de créativité, offre de valeur
  • Footer
  • Lien de desabonnement

Construction d'un email en 5 partiesL’En-tête comprend l’expéditeur (nom et adresse email cf Conseil #1) et l’objet

Le Header doit être rédigé en texte pour être lisible sur les outils de mobilité (iphone, ipad, …)

L’Espace de créativité constitue le corps du message avec l’offre et le call to action

Le Footer comprend souvent des mentions légales lié au corps du message

Le Lien de désabonnement est obligatoire dans toute communication par email pour respecter le la loi LCEN (cf Conseil #5)

CoachEmail sur twitter
CoachEmail sur Facebook

2 thoughts on “[CoachEmail] Conseil #15 : Les 5 parties d’un email

  1. Sébastien Fischer

    Je rajouterai une petite partie sur le lien de désabonnement.

    Mieux vaut le mettre en valeur, j’entends par là qu’il faut éviter de le mettre en gris clair (sur un fond blanc) et d’une taille de police 1.

    La règle d’Or en Délivrabilité est la suivante : « Mieux vaut un désabonnement qu’une plainte ». Le désabonnement vous coutera une personne en moins, la plainte quant à elle pourra vous valoir un blocage chez un ISP :/

    N’hésitez pas à le mettre en début d’e-mail si vous faîtes de l’acquisition (rien ne vous empêche de le mettre en haut [voir les 2] si vous faîtes de la fid.

    Bravo @CoachEmail pour ses articles 😉

    Sébastien.

    Reply
    1. Anonyme

      Bonjour Sebastien

      Merci pour ton apport avisé avec lequel je suis à 200% d’accord. Le lien de désabonnement est souvent cliqué pour vérifier …qu’il fonctionne. Le nombre de désabonné est toujours inférieur au nombre de clic sur le lien (aux intentions de désabonnement).

      Un lien qui fonctionne renforce la confiance envers l’annonceur.

      Bruno

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.